Quelles solutions peuvent remplacer le gazon dans un jardin ?

Dans un monde qui encourage désormais l’écologie et les économies de ressources énergétiques, la pelouse à l’anglaise démontre de nombreuses lacunes pour un jardin. Tontes répétées, corvées d’arrosages répétitifs, désherbage régulier… voilà autant de contraintes auxquelles soumet le gazon. En alternative, certaines plantes forment de beaux tapis fleuris, denses et verts qui donnent l’illusion d’une pelouse. Voici une sélection des meilleurs couvre-sols qui peuvent remplacer le gazon dans votre jardin.

Le thym laineux rampant

Parmi les grands remplaçants du gazon dans un jardin, le thym laineux rampant se démarque avec des atouts intéressants. Plante d’ornement vivace de la famille des lamiacées, le thym laineux rampant se caractérise par un tapis gazonnant agrémenté de minuscules feuilles laineuses. Sa floraison parfumée donne des colorations à l’aspect vert argenté, parfois couplé à du rose en été.

En ce qui concerne le toucher, le thym laineux affiche une douceur notoire. Cependant, ce gazon alternatif n’en demeure pas moins résistant malgré les apparences. En fait, il faut souligner que le thym laineux rampant tolère un piétinement léger, le tout pour un arrosage assez faible.

La plante pousse bien sous le soleil sur tout sol bien drainé. Par ailleurs, une seule tonte suffit à la fin de la floraison pour maintenir un résultat visuel impeccable. Aussi, faites attention aux abeilles, car ces insectes butineurs raffolent des saveurs du thym laineux rampant.

La sagine

Plante vivace à feuillage décoratif vert ou doré, la sagine offre un déploiement tapissant efficace. Son aspect gazonnant est très proche de la pelouse classique, bien que les différences visuelles soient plutôt flagrantes. Avec la sagine, le jardin prend une captivante ambiance japonaise.

Au printemps, la texture verte gazonnante de la sagine se couvre de minuscules fleurs blanches étoilées. L’ensemble est d’ailleurs peu tolérant au piétinement, mais très résistant à la pollution, au froid et aux embruns (pluies fines).

En pratique, la sagine est recommandée pour combler des joints de dallage ou encore de petits espaces isolés. Par ailleurs, son entretien est facile, sa croissance lente et ses besoins en eau importants.

Le zoysia ou gazon des Mascareignes

Pour remplacer une pelouse à l’anglaise, la solution zoysia tenuifolia (gazon des Mascareignes) affiche une allure originale. En effet, cette graminée vivace combine un caractère persistant avec son aspect moutonnant, étalé et tapissant. D’ailleurs, marcher dessus est semblable à piétiner un tapis bosselé doux et soyeux. Cela dit, il faut souligner que le gazon des Mascareignes propose également d’autres atouts notoires. D’une part, le zoysia est piétinable sans dommages, et ce, même en cas de piétinement intense. D’autre part, cette plante ornementale montre une résistance supérieure à celle d’un gazon classique face à la sécheresse. De surcroît, sa tonte est inutile, son entretien facile et ses besoins en eau, deux fois inférieurs à ceux du gazon.

La turquette

Encore appelée Herniara glabra, la turquette est une plante vivace qui a un aspect tapissant au feuillage vert caduc. Sa végétation est composée de rameaux grêles couchés très ramifiés, tous longs de 20 cm au maximum. Solution remarquable en substitut au gazon, ce couvre-sol présente une configuration à la fois séduisante, riche et efficace.

À la maturité, ses couleurs varient du vert au jaune et sa résistance reste faible face aux dommages. Toutefois, la turquette résiste bien au froid, demande peu d’eau et prospère vite. Elle est très appréciée dans les jardins, car son installation est facile, sa culture aisée et son entretien simpliste.

La camomille verte ou tapissante

camomille

En substitution au gazon, la camomille verte ou tapissante se classe comme l’une des meilleures solutions. Sa croissance produit un feuillage gazonnant vert foncé, touffu, dense et couvert de multiples fleurs blanches à cœur jaune.

Toutefois, malgré une croissance rapide et vigoureuse, cette plante reste efficace uniquement sur des zones peu ou pas piétinées. En fait, la structure de la camomille tapissante est plutôt fragile malgré une solide résistance aux sols secs, sableux ainsi qu’aux expositions ensoleillées mi-ombragées. Pour sa tonte, il faut procéder, après la floraison, une à deux fois par an.

Le faux kikuyu

Le Stenotaphrum secundatum ou faux kikuyu est une plante vivace dotée d’une forte croissance en hauteur (jusqu’à 45 cm). Sa configuration intègre une herbe glabre à rhizomes épais radicants ou rampants. Lorsqu’il est bien tondu, le faux kikuyu constitue un excellent palliatif au gazon classique.

Une fois devenu mature, son gazon reste peu adapté à l’usage intensif. Celui-ci donne des feuilles coriaces, obtuses et plus ou moins enroulées. En supplément, ses épis floraux donnent naissance à des épillets biflores germinés sur deux rangs. Pour parvenir jusqu’à ces points, le faux kikuyu impose un arrosage moyen ainsi qu’un entretien constant et simple.