Une mésange

Comment faire un perchoir à mésange ?

Dernière modification :

Construire un abri à oiseaux est une belle aventure qui se découvre en famille. Vous disposez d’un grand jardin et y avez une prédominance de mésanges ? Par contre, vous n’avez pas beaucoup de nichoirs ? Nous vous expliquons ci-après notre petit tuto pour faire votre abri en seulement quelques minutes.

Les prérequis pour un nichoir à mésanges

Le but de ce type d’abri est d’avoir un abri hors-d’eau pour les oiseaux. Il faut savoir que tous les oiseaux contribuent de près ou de loin aux travaux du jardinier. Toutefois, la mésange a la particularité d’être un auxiliaire des cultures.

Les matériaux dont vous aurez besoin

En matière de permaculture, tout commence toujours par l’assemblage des matériaux. Pour la construction d’un nichoir à mésanges, sachez que vous n’aurez pas besoin de beaucoup de fournitures. Voici ce dont vous aurez besoin pour le concevoir :

  • Un plan bien spécifique : dessinez à l’avance le modèle de nichoir que vous souhaitez avoir.
  • Une plaque de contreplaqué : choisissez-le de préférence en 10 mm. Cela revient à peu près à 15 cm dans le commerce.
  • Une équerre : elle vous servira à faire le tracé directement sur la planche.
  • Un crayon avec son taille-crayon : optez pour un modèle avec une mine assez large, car vous devez prendre en compte les traits de coupes.
  • Une perceuse avec une cycloche : elle vous servira pour réaliser le trou de façade en 35 mm.
  • Un marteau et des clous de 18 : ici, vous pouvez tout aussi bien utiliser la perceuse et les vis. Toutefois, il est toujours préférable de prendre des clous pour du bois de 1 cm. En plus d’être discret, cela vous laissera pratiquement une marge de 1 cm des deux côtés.
  • Du papier à poncer.
Faire un perchoir à mésange

La réalisation proprement-dite de l’abri

La construction d’un nichoir à mésanges se fait assez rapidement. Cela ne requiert pas des compétences techniques trop poussées puisqu’il n’y a beaucoup de choses à faire dessus. Voilà pourquoi, un timing de 10 à 15 minutes devrait vous suffire pour réaliser votre abri.

Les dimensions du nichoir :

Dans notre cas, on va choisir des dimensions de :

  • 140 par 160 mm pour le toit,
  • du 140 par 300 mm pour la face arrière du nichoir,
  • du 100 par 200 pour le côté x 2, puis du
  • 140 par 200 pour la face avant.
  • Pour le fond, on choisira des dimensions de 136 est 116 mm par 110 est 90 mm.

Ces dimensions ont été choisies pour vous permettre d’avoir un minimum de chutes dans le cas du modèle que nous avons choisi. Dans ce cas précis, nous avons opté pour un modèle carré simple avec un fond, un toit et une face arrière. Ainsi, l’habitacle pour oiseau ne serait pas trop dérangeant, visuellement parlant. Retrouvez plus de modèles sur le site enef.

L’étape de conception :

Commencez par prendre votre équerre. Puis, d’emblée, nous allons attaquer par :

  • Commencez par tracer une à une les mesures mentionnées précédemment.
  • Une fois le traçage de toutes les parties du nichoir terminé, essayez autant que possible de bien entamer vos traits et scies de coupe, afin d’être le plus précis possible.
  • Puis, polissez soigneusement les périphéries avec un papier à poncer, pour éviter de vous blesser lors de l’assemblage des différentes pièces. Cela a un triple intérêt : pour que le bois soit plus facile à manipuler, pour maintenir un minimum d’esthétique dans les finitions et pour que le bois dure plus longtemps au fil des années.

L’assemblage des pièces :

Une fois toutes ces étapes terminées, vous pouvez procéder à l’assemblage.

  • Commencez par assembler la face avant avec les deux côtés. Mettez les 3 premiers clous sur la partie droite de la façade puis 3 autres clous sur l’autre façade afin de fixer un à un les côtés. N’oubliez pas de vérifier l’alignement avant de mettre celui du milieu.
  • Fixez ensuite le fond (toujours avec des clous). Réalignez toujours au passage afin que les dimensions soient correctes.
  • Essayez ensuite de centrer la face arrière par rapport à la cabane ou encore le mettre plus haut/plus bas selon vos préférences. Cela vous permettra de l’accrocher sur un mur ou sur un végétal.
  • Placez enfin le toit pour pouvoir l’assembler au-dessus.

N’oubliez pas de poncer tous les bords pour que ce soit plus propre.

Les finitions et conduites à tenir de votre nichoir

Il vous est possible de maintenir la qualité du nichoir à mésanges. Pour ce faire, vous avez le choix de le peindre avec de l’huile de lin ou la peinture du suédois à raison de 2 à 3 couches.

Quand bien même le contreplaqué n’est pas le bois le plus conseillé pour la réalisation de votre nichoir. Cependant, cela reste un bois qui va durer longtemps.

Aussi, veillez au final à prévoir un hors-d’eau et faire en sorte que la construction soit protégée. Si possible, privilégiez une orientation est, sud-est.

L’importance de cette orientation réside dans le fait de permettre aux mésanges de profiter dès le matin, d’une bonne source de chaleur. Cela leur évitera ainsi d’avoir trop froid. Ce n’est certes pas une condition sine qua non, mais c’est un détail qui mérite mention.