Comment bien choisir sa tondeuse ?

Le choix de la tondeuse parfaite et appropriée pour faire du jardinage est très délicat. Il fait intervenir plusieurs aspects incontournables, tant pour les amoureux de la tonte, que pour ceux qui sont éprouvés par cette activité. En raison des différents modèles de tondeuses, opérer un choix consciencieux peut devenir un véritable casse-tête. Pourtant, il suffit de s’appuyer sur un certain nombre de critères pour acheter l’équipement parfait.

L’expérience du jardinier

Le jardinier lui-même représente le premier paramètre qu’il faut prendre en compte. S’il est un novice et que le jardinage ne lui est pas très familier, les tondeuses faciles d’utilisation l’accueillent à bras ouverts. Il s’agit, par exemple, des tondeuses électriques. Elles fonctionnent grâce à l’électricité et constituent la plupart du temps des appareils filaires. Elles sont principalement adaptées aux petites surfaces.

Cependant, pour les amoureux du jardinage, les modèles thermiques et les tracteurs tondeuses feront l’affaire. Les tondeuses thermiques sont les plus répandues et fonctionnent avec de l’essence. Elles sont pratiques pour tous les terrains jusqu’à quatre mille mètres carrés.

Le physique aussi est un facteur dont il faut tenir compte. Faire de la tonte implique le fait d’avoir l’énergie nécessaire. En effet, il s’agit d’une activité qui peut s’avérer fastidieuse, si vous n’avez pas le gabarit qu’il faut.

La superficie à entretenir et la puissance de l’appareil

Le second facteur qu’il faut garder à l’œil est la superficie du jardin. La superficie de la pelouse ou du jardin à tondre influe sur certains des critères de la tondeuse. Il s’agit principalement de l’avancement qui peut être poussé ou tracté. La motorisation est le second critère impliqué : elle est soit thermique, soit manuelle. Le troisième critère est la puissance de la tondeuse qui varie de 1 kW à plus de 8,6 kW.

Si la superficie du jardin à entretenir présente un relief peu commun, il faudra en faire un critère de sélection à part entière. À titre illustratif, une tondeuse poussée ne peut pas tondre des endroits en pente. S’il est possible de se contenter d’une tondeuse poussée pour une petite pelouse, une tondeuse autotractée rendra l’exercice plus facile sur un terrain plus vaste.

Quelques critères supplémentaires

D’autres éléments sont également à considérer dans le choix de la tondeuse idéale. Il s’agit notamment de pièces telles que le moteur, le carter, etc.

Le moteur

Le moteur d’une tondeuse thermique a besoin d’être régulièrement entretenu et fonctionne grâce à du carburant, et avec une huile particulière. C’est un type de moteur qui est différent des autres. Les vieux modèles étaient montés sur des moteurs deux-temps. Cependant, aujourd’hui plus que jamais, il n’est plus à prouver que le moteur quatre temps est le meilleur. Il ne pollue presque pas et fait peu de bruit. En plus, son entretien est facile.

Le carter

C’est la partie qui s’assure de la protection des lames de la tondeuse. Le matériau dans lequel il est fait est donc important, surtout en ce qui concerne la durée de vie de l’appareil. Le plastique médiocre n’est pas conseillé. Il vaut mieux opter pour un carter en polypropylène. Mieux encore, un carter en aluminium moulé qui résiste aux vibrations et à la déformation est idéal.

Le ramassage

Cette fonctionnalité permet à la machine d’assurer l’hygiène pendant la tonte. Grâce au ramassage, il n’y a pas d’herbe coupée qui traîne. Cet élément est situé à l’arrière de la tondeuse et est très grand pour son travail.

Des options qui peuvent tout changer

Les tondeuses ont à leur actif d’autres options essentielles qui améliorent le confort de l’utilisation.

Le démarrage électrique et le variateur de vitesse

Le démarrage électrique est une fonctionnalité qui facilite la mise en marche de la machine. Quant au variateur de vitesse, il permet d’ajuster la vitesse de la tondeuse. Il est situé sur le guidon. Pour choisir une bonne tondeuse, le jardinier doit également prendre un autre facteur en considération : le poids de l’appareil. En effet, moins la tondeuse est lourde, plus elle est facile et maniable. Aussi, plus elle pèse, plus les options qui facilitent son utilisation sont appréciées.

L’option mulching

Elle consiste à réduire les mauvaises herbes en de petites particules. Ces dernières sont converties en engrais naturel et ont pour mission de nourrir la pelouse du jardin.