Faut-il faire l’aménagement de son jardin en pente ?

Il n’est pas rare de voir des jardins qui ressemblent à des escaliers ou à de petites collines, même si les pentes sont évitées par la plupart des constructions modernes. C’est surprenant, compte tenu des nombreux avantages qu’offre un jardin en pente par rapport à un jardin plat. Nombre de techniques et de méthodes ont été développées depuis l’antiquité pour tirer le meilleur parti de la géométrie en pente. En effet, un tel environnement est adéquat pour la culture de certaines plantes qui offrent un aspect esthétique exceptionnel.

Pourquoi opter pour un aménagement de jardin en pente ?

Afin de créer une ambiance esthétique dans votre jardin en pente où des variétés spécifiques de plantes peuvent pousser, quelques aménagements sont nécessaires. Les changements contribueront à une meilleure infiltration de l’eau ainsi qu’à un ruissellement plus contrôlé de l’eau d’arrosage. Avec des aménagements appropriés, la consommation de temps, de culture et d’entretien du jardin peut être réduite à 0. Vous ne vous soucierez plus des engrais qui couleront et vous profiterez d’un sol qui sera moins affecté par l’érosion. La sollicitation d’un professionnel de l’aménagement n’est pas requise si la pente en question ne dépasse pas 15 %. On fait des arrangements de qualité de ses propres mains, avec seulement quelques heures de travail et un peu de créativité.

L’aménagement jardin en pente, une idée qui marche

Il fait beau et vous souhaitez profiter d’un pique-nique à l’extérieur ? N’ayez crainte, vous pourrez le faire et le fait que votre jardin soit en pente n’a pas d’importance. Vous n’aurez besoin de comprendre que quelques points pour aménager l’extérieur de votre maison à votre goût. Cependant, avant de vous lancer dans les idées, vous devez comprendre qu’il existe deux types de pentes, les pentes fortes et les pentes douces. L’exécution des aménagements peut se faire pour les deux types de cours. Mais les pentes fortes sont généralement plus chères, car elles sont plus difficiles à emprunter. Cela dépendra surtout de votre budget et de votre perception. L’un des principaux avantages des jardins en pente est qu’ils peuvent être facilement divisés en zones. S’il est bien fait, le jardin peut afficher une beauté fantastique, jouer avec le fond et superposer des éléments comme un barbecue ou des bancs, ce qui peut donner lieu à de belles surprises. Vous pouvez également opter pour le look zen d’un jardin japonais à la place, à vous de choisir. Vous pouvez choisir d’aménager votre jardin en pente avec un salon de jardin afin d’étendre votre terrasse. La mise en place d’une petite zone de confort dans le jardin affectera sûrement votre niveau de stress. Il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire avec votre jardin au lieu de laisser les mauvaises herbes le gouverner. Les possibilités sont infinies, voici quelques autres idées de Jardin en pente :

  • installer une cuisine d’été ;
  • installer une fontaine ;
  • installer un mur végétal ;
  • n’oubliez pas de sécuriser la pente.

Quelle végétation planter pour aménager son jardin en pente ?

Lors de l’installation de plantes dans un jardin en pente, il est important de comprendre comment chaque niveau du talus est affecté. En effet, le niveau le plus bas est le plus rempli d’engrais, mais c’est aussi le plus humide. La zone médiane est celle qui souffre le plus de l’érosion. En revanche, la zone du haut est celle qui est la plus touchée par les intempéries, c’est aussi la plus sèche. Au niveau le plus bas, vous pouvez envisager de planter des plantes qui drageonnent. En effet, les plantes comme l’iris sont de bons stabilisateurs de terre. En ce qui concerne la zone du milieu, les plantes couvre-sol sont certainement la meilleure alternative, car elles peuvent créer un beau rendu de tapis de fleurs. Des plantes comme l’érigéron, les oreilles d’ours, les corbeilles d’argent, l’heuchère, la saponaire et le géranium vivace sont parfaites pour ça. Cependant, si vous avez des zones plus ombragées que d’autres, pensez à planter des pulmonaires, des bruyères, des épimèdes, des ajugas, et des pervenches. Quant à la partie supérieure, il est préférable de choisir des plantes hautes, peu gourmandes en eau et peu sensibles à la sécheresse. Des graminées rustiques, des rosiers couvre-sols, de la potentielle et de l’achillée millefeuille conviendront parfaitement.