adopter une poule

Adopter une poule : Nos recommandations

L’élevage des poules est une activité qui peut vous procurer des bénéfices importants. En adoptant des poules, vous pourrez économiser les frais que vous déboursez pour vous acheter des œufs, ou les vendre à vos voisins pour arrondir vos fins de mois. Il existe beaucoup d’autres avantages à posséder des poules. Si vous envisagez d’adopter une poule, les conseils listés ci-dessous vous seront utiles afin de savoir quels comportements adoptés.

Choisir le bon moment pour adopter la poule

Les bonnes périodes pour acheter une poule pondeuse sont le printemps et quelques mois avant l’automne. Vous devez choisir le jour qui vous convient pour votre achat en tenant compte de vos disponibilités.

De préférence, choisissez des poules de 5 à 6 mois qui sont susceptibles de pondre durant cette période. Après l’achat de vos poules, gardez-les dans le carton d’emballage pour un jour ou deux, afin qu’elles s’acclimatent à leur nouvel environnement. Veillez cependant à apprêter le poulailler au préalable. En effet, une fois les poules seront sorties du carton de transport, vous devez leur donner immédiatement à boire, à manger dans le poulailler.

Si vous souhaitez vous lancer dans le commerce des œufs, nous vous conseillons d’acheter vos poules en deux lots. Vous pouvez acheter un premier lot de poules durant le printemps, puis vérifier leur production d’œufs durant cette saison. Si le rendement est insuffisant, vous pouvez envisager d’acheter d’autres poules quelques mois avant l’automne.

comment adopter une poule au mieux

L’alimentation des poules

Pour alimenter vos poules, nous vous conseillons d’installer une mangeoire de grande capacité. De préférence, optez pour un modèle professionnel qui vous dispensera de donner des grains quotidiennement à vos volailles. Si vous souhaitez que vos poules se nourrissent toutes seules sur une période de 10 jours pendant l’été, optez pour un abreuvoir d’une capacité de dix litres.

Il est recommandé d’opter pour un régime alimentaire équilibré pour nourrir les volailles. Nous vous conseillons de nourrir ces dernières avec des aliments complets tels que le blé ou des légumineuses. Si vous avez des restes de repas, n’hésitez pas à en donner aux poules qui sont omnivores.

Ces restes de cuisine sont riches en protéines qui sont nécessaires pour la production des œufs. N’hésitez pas à incorporer dans les aliments de vos volailles des coquilles d’huîtres, riches en calcium, que vous aurez préalablement réduit en miettes.

L’hygiène et la santé des poules

L’hygiène et la santé de vos futures volailles sont importantes, c’est pourquoi vous devez veiller à la propreté du poulailler, en plus d’adopter certains gestes d’hygiène. Ainsi, vous pourrez éviter bien de maladies à vos poules. Débarrassez-vous des restes d’aliments qui tapissent le sol du poulailler, ainsi que la paille. Ensuite, nettoyez le sol avec de la chaux afin de retirer l’humidité et par ricochet éviter la propagation des parasites. Enfin, utilisez un désinfectant pour purifier l’enclos.

L’enclos des poules

Optez pour des grillages en fil de fer pour clôturer l’enclos du poulailler, afin de protéger vos poules de certains prédateurs. Il s’agit notamment du renard ou du chien. Afin d’empêcher certaines poules de sortir de l’enclos en volant, celui-ci doit être surélevé à 1 ou 1,20 mètre du sol.

Assurez-vous d’aménager un espace vert sur une superficie de 10 à 20 m². Les poules pourront y trouver certains aliments pour se nourrir. Vous devez poser une toiture sur le poulailler pour protéger vos poules du soleil.

Les prédispositions à prendre dans le poulailler

Avant d’installer vos poules dans le poulailler, vous devez l’aménager d’un bac que vous aurez rempli de sable et de cendres. Les poules pourront s’y rouler pour se débarrasser de leurs parasites. Installez un abreuvoir automatique dans le poulailler pour permettre aux poules de s’abreuver d’eau. Aménagez-y aussi un pondoir, pour permettre aux poules de pondre leurs œufs.

Utilisez les bois, les parpaings ou des pierres pour isoler le poulailler des intempéries. Pour éloigner les parasites et conserver les matériaux de construction du poulailler, il est conseillé de badigeonner l’enclos avec de la chaux.

Vous savez dès à présent les dispositions à prendre avant d’adopter une ou plusieurs poules. Vous savez dès à présent les dispositions à prendre avant d’adopter une ou plusieurs poules. En suivant ces différents conseils, vous aurez l’assurance de disposer du nécessaire pour adopter ces dernières. Cependant, pour la superficie de l’enclos, vous devez la calculer sur la base de 1,50 m² par poule.